Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Un jeu qui paraît dépassé graphiquement et au niveau sonore. Dommage, car les idées sont là, même si Megaman Battle Network 3 se révèle un peu répétitif. A réserver essentiellement aux fans des deux premiers épisodes, les autres risquent d’être rebutés.
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • encore un Battle Network, y’en a marre !
  • graphismes
  • son
0 commentaire(s)
Mega Man Battle Network 3 Blue
Par Pierre, le 19 Aout 2003

On prend les mêmes et on recommence ! Telle est la devise de Capcom pour les derniers épisodes de Megaman sortis sur GBA. Mêmes graphismes, mêmes personnages, même gameplay, tout est identique au premier épisode sorti pourtant il y a presque deux ans. La recette a cependant fait ses preuves, mais est-ce suffisant pour ne pas que les joueurs soient lassés de retrouver sans cesse les mêmes sensations ? Pas sûr. Réponse dans ce test !




Deux cartouches, un même jeu...


Il est peut-être utile de le rappeler, cette année fête le 15e anniversaire de l'apparition du petit robot bleu Megaman dans le monde vidéo-ludique, et pour marquer le coup Capcom a décidé de sortir 6 jeux issus de la célèbre série en un an ! Pari assez ardu me direz-vous, sauf si on applique la « technique Pokémon » : sortir deux cartouches pour un même jeu, avec quelque variations entre elles ! Ajoutons à cela un jeu plus ou moins bâclé sorti sur GCN, et il n'en reste plus que trois, dont Rockman Zero 2 et Megaman & Bass sur GBA. Il en manque un, c'est Megaman X7 sur PS2 (qui lui, au moins, rappelle les anciens épisodes... ah le bon vieux temps !).

Pour en revenir à nos moutons, Capcom nous offre donc deux versions de son Megaman Battle Network 3 : version Bleue et version Blanche. Tiens ! Des couleurs, très original... Enfin passons. Les différences sont donc minimes entre les deux cartouches : les « battle chips », vos armes, sont différentes d'un jeu à l'autre et on remarque aussi quelques variations dans le scénario, mais rien de sensationnel. Bref, encore une fois le syndrome Pokémon a frappé ! Il faut dire que commercialement c'est très intéressant.
Bien sûr, vous aurez la possibilité d'échanger vos acquisitions avec un ami, qui de préférence aura une version différente, pour compléter votre collection de chips (plus de 200 !!).



Au niveau du scénario, celui-ci se déroule juste après la fin du deuxième épisode (logique en fait). Vous devrez encore une fois affronter la terrible société du Dr Wily appelée la WWW. Le problème avec le scénario de ce jeu, c'est qu'il n'est pas vraiment constitué d'une seule et même histoire. Ce sont plutôt de petites épreuves de la vie quotidienne du héros Lan, qui sont reliés grâce à sa lutte contre la WWW notamment. Un exemple : vous participez à un concours télévisé de Net Battle appelé le N1, mais manque de pot, à la finale, vous vous apercevez que le présentateur n'est autre qu'un agent de la WWW. Ainsi de suite... En gros, il n'y a pas de vraie quête comme dans les RPG classiques. Ce procédé a ses avantages et ses inconvénients. Le principal avantage est le fait que la diversité est au rendez-vous et on ne peut pas se lasser de l'aventure principale. Le principal inconvénient est le fait qu'on a l'impression que la trame principale a vraiment été collée aux autres petites épreuves. Avis donc mitigé sur le scénario, et qui plus est il sent un peu le réchauffé...

Le gameplay reste également similaire aux autres épisodes. Vous dirigez un jeune garçon nommé Lan dans la ‘vraie' vie et quand vous vous connectez sur le net vous incarnez Megaman, qui doit affronter des virus dans des combats mi-action mi-RPG. Vous vous battez à l'aide de programmes appelés Battle Chips que Lan envoie à son Navi (ici, Megaman) via le PET (une sorte de terminal qui permet au détenteur du Navi d'interagir avec lui). L'aire de combat est divisée en cases et séparée en deux camps... Le personnage peut ainsi circuler librement dans son camp. Ensuite c'est comme dans un classique jeu d'action : A pour les Battle Chips, B pour le Mega Buster, l'arme de base du robot bleu.
Bref, c'est la même chose que pour le premier et le deuxième épisode.

#row_end

On pourra regretter également le nombre de lieux visitables, très insuffisant. En effet, vous ne pourrez naviguer que dans 4 endroits : la ville du héros, ACDC, le labo de son père, SciLab, la plage et le village de Yoka. Du coup, vous devrez sans cesse faire des aller-retours entre ces différents endroits, ce qui se révèle très ennuyeux à la longue. Heureusement, la possibilité de se connecter au net à partir de chaque endroit redonne un peu de piment, mais ce n'est pas Byzance...




Même graphisme, même son.


Encore une fois, Capcom s'est contenté de nous sortir du réchauffé. En effet, le moteur graphique utilisé est le même que pour les deux épisodes précédents ! Capcom, fainéants ? Oui, et c'est bien dommage car on a de plus en plus l'impression de se faire baiser bien profondément puisque il se produira la même chose avec Rockman Zero 2 qui adoptera le moteur graphique du premier épisode. Du coup, les graphismes de ce Megaman Battle Network 3 sont dépassés. Ils restent agréables à jouer, colorés et efficaces mais on est loin des productions actuels. Le tout manque d'effets et de détails. De plus, les fans des premiers épisodes seront déçus de ne découvrir aucune nouveauté à ce niveau là. Un petit mot sur l'animation, qui est assez bien réalisée. Elle est fluide et rapide, donc c'est un bon point tout de même.
L'aspect graphique a donc deux ans de retard, ça sent le jeu bâclé tout ça !! Bouh Capcom bouhhhh !



Malheureusement, il en est de même pour le son, qui est similaire. Les musiques sont sympathiques de par leurs mélodies, mais le son est plutôt mauvais : on se croirait presque sur GameBoy Color. C'est encore une fois dommage. Il en est de même des bruitages, qui restent très classiques.

Il y a un bon point tout de même : la durée de vie. RPG oblige, celle-ci est forcément longue, même si les épreuves sont rébarbatives. Pour finir le jeu à 100%, il vous faudra facilement dépasser les vingt heures, ce qui est tout à fait honorable, et même assez exceptionnel de nos jours. De plus, la difficulté est assez élevée pour ceux qui n'ont jamais joué aux Megaman Battle Network. En effet, certains boss vous donneront pas mal de fil à retordre et vous demanderont un peu de jugeotte. Comme d'habitude dans la série, une fois que l'on a compris la technique à adopter, tout va pour le mieux.




Conclusion.


Malgré ses nombreux défauts, Megaman Battle Network 3 reste un jeu intéressant et prenant, surtout pour ceux qui ont apprécié les deux premiers volets. Les graphismes et l'aspect technique dans son ensemble, vieillot, pourront rebuter certains joueurs mais les fans devraient être capables de passer outre. Un jeu à réserver donc aux amateurs de la série principalement, qui passeront tout de même un bon moment.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Capcom
Développeur
  • Capcom
Genre
  • A-RPG
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   4 juillet 2003
   24 juin 2003
   28 mars 2003

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016