Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
En somme, Ring Fit Adventure demeure un excellent jeu de fitness, sans aucun doute le plus élaboré qui ait été créé. Il y a une claire volonté de Nintendo de créer un véritable jeu avec une orientation RPG et non pas un simple gimmick à vendre aux pigeons. Ce jeu donne réellement envie de faire du sport et incite à se dépenser sans compter. Il peut aisément remplacer une séance de fitness, à la simple condition d’être utilisé rigoureusement et correctement. Malheureusement, le jeu a beau être très personnalisable, il manque un petit peu de variété sur le long terme, et surtout de pistes de motivation pour garder les joueurs les plus éparpillés sur la durée. C’est un beau jeu mais qui ne manque pas de possibilités d’améliorations à ce stade. Le prix peut évidemment en rebuter certains (80 euros environ pour les accessoires et le jeu), mais le Ring-Con est bourré de capteurs et de technologies, et avec le recul ce n’est pas si abusif. Dans l’ensemble on recommandera l’achat de Ring Fit Adventure pour ceux qui veulent se dépenser sans bouger de chez eux, mais les joueurs doivent se tenir à une vraie rigueur (comme pour tout sport) afin que les résultats soient visibles.
Verdict !

Les +


  • Le niveau de personnalisation de la difficulté
  • Le côté RPG très poussé
  • On se dépense sans s’en rendre compte
  • Une grande variété de modes de jeux
  • Un design très coloré
  • Le RingCon est blindé de technologies
barre

Les -


  • Une répétitivité à long terme
  • Un peu trop de laxisme envers les joueurs
  • Un manque de précision pour la vérification des positions
  • Des graphismes peu diversifiés
  • Certains modes complètement gadget
0 commentaire(s)
Ring Fit Adventure
Par Skyward, le samedi 25 janvier 2020

Après avoir pris plusieurs kilos lors des fêtes de fin d’année, nombreux sont ceux qui prennent de bonnes résolutions et jurent qu’ils vont se remettre au sport. Alors pourquoi ne pas tester le jeu de Fitness à la sauce Nintendo, Ring Fit Adventure ? Près de 10 ans après le succès monstrueux de Wii Fit, Nintendo retente l’exercice avec un jeu un poil moins familial, mais beaucoup plus travaillé. Nous avions déjà publié une preview de Ring Fit Adventure en octobre 2019 après environ une heure de jeu. Qu’en est-il du ressenti quelques mois après ? Est-on toujours autant accro ? Le jeu tient-il ses promesses sur la durée ?

Ressenti et prise en main

Ring Fit Adventure est un jeu qui s’adapte parfaitement à tout type de public. Lorsqu’une partie se lance, la difficulté est calibrée en fonction de la force et du niveau de chacun, à l’aide d’un petit test de pression du Ring-Con (l’accessoire de jeu principal en forme d’anneau) et de course à pied. Il est ensuite possible à tout moment d’ajuster la difficulté en augmentant ou baissant le niveau de résistance. Le jeu propose un accompagnement pas à pas pour comprendre les mouvements et calibrages, à l’aide notamment de la mascotte-coach Posie, afin que tout soit simple et accessible, même pour les moins expérimentés.

Une gestion de la difficulté à améliorer

Après plusieurs semaines de jeu, on constate certaines limitations et frustrations en lien avec la difficulté. Si le jeu propose régulièrement d’augmenter ou de baisser la difficulté en début de séance, il ne donne pas de réelle recommandation en lien avec les performances du joueur. Il aurait pu être très intéressant d’inclure une fonctionnalité qui permette réellement de suggérer au joueur d’augmenter la résistance lorsqu'il commence à parcourir les niveaux avec un peu trop d’aisance, ou au contraire à la baisser si le joueur a trop de mal.

Programmation et durée des séances

Pareillement, aucune recommandation n’est donnée quant à la durée des séances. Le jeu demande juste toutes les quinze minutes à peu près si le joueur souhaite continuer ou non. En conséquence, on se sent trop souvent livré à soi-même quant à la progression en termes de difficulté. Comme le jeu ne pousse pas à faire des sessions plus longues ou plus difficiles, on se contente de continuer avec la même difficulté qu’au début et l’impression de progresser s’estompe après quelques semaines. C’est donc un petit acte manqué que de ne pas avoir proposé d’outils de motivation pour que les joueurs se dépassent toujours plus.

On peut préciser que 30 minutes de Ring Fit Adventure ne signifient pas 30 minutes de sport, et que si on veut vraiment se dépenser, il faut donc envisager un minimum de 45 minutes sur le jeu. C’est un jeu plus chronophage qu’il en a l’air, et il faut le prendre en compte en lançant une partie.

Une histoire colorée mais un peu basique

Dans le mode aventure (le mode principal du jeu), le héros est amené à parcourir un grand nombre de niveaux pour affronter et vaincre le principal ennemi de Ring Fit Adventure : un dragon bodybuilder nommé Drago. Après plusieurs semaines de test, quelques éléments négatifs pressentis au début se confirment malheureusement un petit peu. L’histoire est dans l’ensemble très familiale et accessible, mais ce qu’elle gagne en universalité, elle le perd en personnalité. L’ensemble de l’aventure est malheureusement un peu creux et enfantin, principalement un prétexte pour que le joueur avance qu’autre chose. Le dragon est méchant, le héros est gentil, ils s’affrontent et basta. Le compagnon principal du héros, Ring, a également assez peu de charme bien qu’il parle beaucoup.

Une répétitivité sur le long terme

Le jeu souffre également d’une regrettable répétitivité en termes de graphismes et de gameplay. Si les héros et les paysages sont plaisants à voir, avec des couleurs pleines de peps et un côté minimaliste, il n’y a quasiment pas de variabilité lorsque l’aventure évolue. Les couleurs changent un petit peu, mais on a l’impression de parcourir globalement le même niveau en boucle. Évidemment, les variations dans le gameplay compensent ce manque de diversité au début, et le jeu introduit régulièrement de nouveaux éléments, comme des ennemis inédits, de nouveaux défis sur les parcours impliquant des positions peu travaillées par ailleurs (par exemple se figer et être immobile comme un arbre ou se déplacer sur un chariot en utilisant ses hanches). Mais ce sont principalement de petits ajustements. De manière générale, le jeu paraît assez répétitif, ce qui n’est pas gênant pour ceux qui se concentrent sur l'activité sportive, beaucoup plus pour ceux qui l’ont acheté pour le côté RPG.

Un côté RPG original

Pour rappel, le joueur doit parcourir les niveaux en trottinant sur place et affronter tous les ennemis qu’il rencontre. Pour vaincre un ennemi, il doit utiliser des poses de fitness, de préférence correspondant à la couleur de l’ennemi pour plus d’efficacité. Chaque couleur correspond à une zone du corps à travailler. Là où le jeu est malin, c’est qu’il y a une véritable alternance des couleurs d’ennemis au fur et à mesure des niveaux, afin que les joueurs soient amenés à travailler toutes les parties de leur corps au cours des parties.

Le jeu introduit également un concept de smoothies, qu’il est possible de concevoir à l’aide d’ingrédients ramassés dans les niveaux. Certains smoothies permettent de renforcer les attaques d’une certaine couleur, d’autres rendent de la santé ou ressuscitent, tandis qu’il existe une autre catégorie permettant de transformer toutes les attaques pour qu’elles soient de la même couleur. Cela a un aspect stratégique assez sympathique, qui ajoute un peu d’épaisseur à la dimension RPG.

Trop d’excuses pour les paresseux

On peut reprocher à Ring Fit Adventure le nombre d’excuses qu’il donne aux joueurs qui manquent un peu de motivation. Il est possible d’ajuster assez vite ses sets d’attaques (en ne gardant que les plus faciles) et ses smoothies pour fournir un minimum d’effort. Et quand on fatigue un peu, on a tendance à s’orienter naturellement vers la facilité. Il aurait pu être intéressant que Ring Fit Adventure propose un mode aventure plus rigide, obligeant réellement les joueurs à effectuer des positions difficiles ou qu’ils n’apprécient pas. On précise également que Ring Fit Adventure ne peut pas toujours détecter parfaitement les erreurs de position, même si la précision est franchement assez bonne, et il se peut que des utilisateurs se fassent mal en répétant une position incorrecte un grand nombre de fois.

Les modes alternatifs

En dehors de ce mode aventure, très complet, Ring Fit Aventure propose plusieurs modes mineurs assez rigolos mais moins intéressants dans une optique d’entraînement régulier.

Le mode rapide, qui permet de faire des successions rapides de plusieurs mouvements (faire un maximum de flexions de biceps dans un temps limité ou bien faire des rowings jusqu’à épuisement complet), est amusant à plusieurs quand on veut défier ses proches. Malheureusement, aucune indication n’existe quant à l’intégration de ces mouvements dans une routine fitness quotidienne et on le délaisse assez vite.

Le mode mini-jeux permet de rejouer à volonté à des mini-jeux rencontrés dans le mode histoire. Ces jeux sont assez amusants et font travailler beaucoup de parties différentes du corps. Par exemple, un jeu de chasse-taupe permet de bosser les biceps, tandis que le mode chute libre fait principalement travailler les muscles du dos et les hanches. Quand on y joue, on perd rapidement la notion du temps et on s’amuse. Mais une fois, de plus, c’est un mode qui est difficile à intégrer dans le cadre d’un entraînement quotidien.

Il existe un mode programme, qui contient des séquences d’entraînement intensives pour booster certaines parties du corps en particulier. C’est un mode cette fois très intéressant pour changer du mode aventure. Les visuels et la présentation sont plus sommaires que le mode aventure, mais c’est un mode qui permet de bosser sans céder à la fainéantise, puisque toutes les postures sont imposées.

Enfin, deux modes annexes un petit peu moins intéressants existent aussi : un mode à la carte permettant de créer ses propres programmes d’entraînement et un mode hors-jeu où il faut faire mumuse avec son Ring-Con quand le jeu est en veille, afin de gagner des points dans le jeu à son retour. Le premier est assez limité, puisqu’à moins de réussir à trouver des programmes préparés par des coachs sur le net ou d’être un expert soi-même, il est difficile d’imaginer des résultats très intéressants. Le second est également peu excitant, puisqu’on se lasse vite de comprimer le Ring-Con en regardant Netflix.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Switch
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Aventure - Sport
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   vendredi 18 octobre 2019
   vendredi 18 octobre 2019
   vendredi 18 octobre 2019

Site officiel
https://www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-Switch/Ring-Fit-Adventure-1638708.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016