Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #84
Switch, Pokémon et indés : la Triforce
Accueil podcast Télécharger le podcast
Legend of Kay Anniversary est un jeu qui souffre de son âge et qui est peu adapté à un retour à notre époque. Les dialogues sont abominables et les combats sont rébarbatifs et trop nombreux. C'est un jeu qui n'est pas très cher par rapport à sa durée de vie (29,99 euros sur l'eShop pour une quinzaine d'heures), mais cela reste un recyclage un peu fainéant et dispensable (sauf peut être pour les ultra fans du jeu original).
Verdict !

Les +


  • La musique
  • Les phases de plateforme
  • L’originalité de certains mécanismes de combat
barre

Les -


  • Les dialogues horribles
  • L’histoire peu intéressante
  • Les visuels assez hideux
  • Les personnages sans saveur
  • Les combats trop nombreux et rébarbatifs
0 commentaire(s)
Legend of Kay Anniversary
Par Skyward, le mercredi 14 février 2018

Certainement inspirés par la mode récente des remakes HD, les développeurs de THQ Nordic ont décidé de ressusciter Legend of Kay, un titre d’aventure/action/plateforme de la PS2 (qui pour le coup en a vu fleurir un sacré paquet), sous le nom Legend of Kay Anniversary. Tous les jeux d’aventure de l’époque n’étant clairement pas des Zelda ou des Okami, fallait-il vraiment réinvestir dans cette franchise rangée au placard ?

Ces dialogues, chat va pas du tout !

L’histoire est présentée au joueur sous forme d’une bande dessinée. Le jeu est clairement d’inspiration asiatique (entendre ici clichés à gogo, vieux moines chinois, karaté et tenues pseudo-traditionnelles). L’intrigue follement originale traite de l’invasion et la domination des peuples chat, grenouille et lapin par les méchants rats et gorilles, tandis que le héros, Kay le félin, retrouve la voie du combat pour sauver tout le monde et ramener la paix dans le monde.

Un des soucis principaux et immédiats du jeu réside dans le fait que les explications sont interminables, les dialogues ne peuvent être accélérés et les acteurs qui ont fait les doublages français sont terriblement peu inspirés. Entre le héros au charisme d’une moule et sa voix monotone, les grenouilles à l’horrible accent-pseudo espagnol, les lapins avec un cheveu sur la langue, c’est inécoutable. Comme on ne peut pas accélérer les discours, soit le joueur se tape toute la discussion, soit il la passe et rate des éléments importants de l’histoire.

D’un point de vue visuel, c’est vilain malgré le « lifting HD ». Un jeu qui n’était pas jojo à la base ne devient pas miraculeusement une perle audiovisuelle, les texture ne sont pas belles, les couleurs sont ternes, et l’ensemble n’est pas particulièrement plaisant à regarder. En 2005 il y avait des jeux bien plus beaux sur le marché. Musicalement, en revanche, le jeu est loin d’être 100 % désagréable, on ne peut pas lui retirer ça, les compositions sont remarquables et correspondent bien aux différents univers du jeu.

On bondit avec plaisir mais on félin passe sur les combats

Les niveaux alternent entre plateforme et combats. Le gameplay est assez classique et propre dans les phases de plateforme. Kay saute, virevolte de cordes en poteaux, et évite les dangers avec précision et assiduité. En revanche, certains passages sont beaucoup moins souples et s’avèrent vite insupportables à cause du côté bancal des contrôles. Kay est en effet parfois amené à conduire un sanglier ou mener une barque à travers des portails avec un temps limité, et les commandes de ces « véhicules » étant très rigide, ces moments s'avèrent particulièrement laborieux. Au cours de ses explorations, Kay peut récolter plusieurs items : des objets de soin ou des boosters pour l’attaque et la défense, ainsi que des pièces qui permettent des faire des emplettes auprès des vendeurs et se blinder avant les très nombreuses bastons.

Ces fameux combats sont très peu variés et assez ennuyeux. Au cours de ses déplacements, Kay tombe sur des zones verrouillées avec plein de petits ennemis à dégommer à la sauce beat’em all. En raison du grand nombre et du caractère aléatoire de ces évènements, ils ont tendance à casser le rythme du jeu. Kay apprend un certain nombre de combos et doit s’en servir correctement face aux ennemis, mais dans la réalité on bourrine très rapidement les deux/trois combos les plus efficaces vu que les ennemis sont quasiment tous identiques, les plus costauds ayant juste quelques couches d'armures en plus et des attaques plus puissantes. Peu de choses évoluent en cours de partie, Kay récupère de nouveaux objets et de nouvelles armes, mais leur fonctionnement reste identique, seule la puissance varie. On a donc tendance à détester ces phases de combat et attendre leur fin avec impatience pour reprendre l’exploration.

Les combos servent également à ouvrir des coffres ou se déplacer en hauteur en attaquant des statuettes, ce qui est un mécanisme original mais vite agaçant (si on loupe un combo, il arrive que l'on passe à côté du contenu d’un coffre pour toujours).

Un problème réside également dans la manière dont les niveaux se terminent : il est très difficile de savoir quand exactement un niveau se finit, or une fois quitté il est impossible de revenir en arrière et finir les quêtes secondaires, ce qui est très frustrant.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016