Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #84
Switch, Pokémon et indés : la Triforce
Accueil podcast Télécharger le podcast
Sorti de nulle part, une frappe de bâtard ! Tout comme le Pavard de la coupe du monde 2018, personne n’a vu venir ce Golf Story, qui est une très bonne surprise. Maniabilité et gameplay tout en maitrise et pixel art mignon, les quelques petits défauts comme le manque de visibilité sur les longues distances ou l’absence de coopération sur le mode histoire ne viennent pas entacher le ressenti global très satisfaisant du jeu. Si l’écriture et la variété des défis étaient mieux maitrisées, nous aurions pu tenir un très grand jeu, mais pour un coup d’essai, Sidebar Games s’en sort avec les honneurs.
Verdict !

Les +


  • Visuellement charmant
  • Les défis absurdes et barrés
  • Mode multijoueur jouable aux Joy Con
  • Les handicaps suivant les terrains
  • Prix doux
  • La variété des environnements
barre

Les -


  • Musiques un peu répétitives
  • Manque de lisibilité sur les longs trous
  • Pas de coop’ sur le mode histoire
  • L’humour pas toujours très inspiré
  • Pas de traduction française
0 commentaire(s)
Golf Story
Par Inferno, le vendredi 25 janvier 2019

Premier jeu du petit studio australien Sidebar Games, Golf Story est un jeu d’aventure avec des mécaniques empruntées aux RPG et aux jeux de sport, comme son ainé Mario Golf GBC dont il s’inspire. Humour absurde, défis loufoques et gros tournois sont au programme. Alors ? Sidebar Games réussit le Hole-in-one ou termine en triple bogey ? Réponses plus bas.

Fils de Putt

Qui n’a jamais rêvé d’être le plus grand golfeur du monde ? C’est avec cette aspiration que le personnage principal de Golf Story a décidé de tout plaquer pour aller tâter du club à Wellworn Grove, l’endroit même où son paternel lui a enseigné les rudiments du jeu durant son enfance. Avant de devenir le nouveau Tiger Woods, notre héros devra accomplir entre chaque tournoi une multitude de défis abracadabrants, comme par exemple ne jouer un parcours qu’avec le putter, aller ramasser toutes les balles que piquent des taupes chapardeuses, ou bien aller espionner le court de golf d’en face pour savoir pourquoi l’herbe y est plus verte. Une petite map sur laquelle on se déplace avec son personnage permet d’accéder à chaque court au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire et ils sont tous très différents.

On passe tour à tour des courts de golf miteux avec des taupes partout, à ceux sur une plage tropicale, ou encore des courts dans des montagnes enneigées, aux courts dans un cimetière à l’ambiance Halloween avec plein de citrouilles posées un peu partout. Dépaysants, ils ont également chacun des particularités au niveau du gameplay avec les handicaps qui les caractérisent. En jouant à la plage, vous risquez de finir dans le bunker ou dans l’eau plus souvent, alors que sur le court miteux, les taupes piqueront vos balles lancées un peu trop près d’elles pour les balancer ailleurs. Ces éléments couplés à l’aspect aléatoire du vent et du relief pimentent les parties.

Si le jeu mise sur un humour absurde, il n’est pas toujours très inspiré. Certaines vannes ne font pas mouche, là où d’autres touchent dans le mille. Cette inégalité se ressent également dans les défis proposés qui sont assez redondants dans l’ensemble. On se retrouve donc souvent à devoir enchainer les mêmes trous plusieurs fois d’affilée car il faut d’abord les faire une fois avant de pouvoir participer au tournoi, ou bien encore à enchainer les défis où il faut envoyer des balles dans des zones précises à l’aide d’un club particulier. Heureusement, il y a quand même quelques tentatives de variété avec des défis différents comme le golf frisbee, la course de petite voiture ou le vol de drone. Au fil de l’aventure, notre golfeur presque professionnel apprendra aussi des techniques de tir sortant de l’ordinaire. L’une d’elle permet par exemple de creuser des trous à l’aide d’un club spécial et de te déterrer des trésors.

Obviously, You’re not a Golfer !

RPG oblige, chaque épreuve réussie fait gagner de l’expérience et chaque niveau atteint permet d’obtenir des points à dispatcher entre plusieurs compétences, comme la force ou la précision. Cependant, en augmentant les statistiques de manière à avoir le tir le plus pur possible, on a du mal à percevoir la différence puisque les meilleurs clubs et les objets uniques que l’on débloque au fur et à mesure permettent de faire des tirs plus longs également. Les plus téméraires peuvent tenter d’avoir un tir lifté du plus bel effet, à condition de le maitriser. Il aurait été sympa de pouvoir faire l’aventure à deux, d’autant plus que le mode coopération était prévu mais a dû être annulé faute de temps.

En guise d’excuses, c’est le mode Versus qui est proposé. Deux joueurs peuvent s’affronter sur des parties personnalisées, il suffit de décrocher les Joy-Con qui sont amplement suffisants si vous n’avez rien d’autre, choisir les paramètres puis lancer la partie. D’ailleurs, les touches sur la tranche sont également mises à contribution dans cette configuration de manette pour faire des coups d’approche. Si l’ensemble est assez limpide en termes de contrôles et de sensations, il y a un souci de visibilité sur les longues distances, car il est impossible de visualiser l’ensemble du terrain, seulement jusqu’à un certain point, en fonction de l’emplacement de notre balle de golf. Du coup, le cas de figure où l’on fait des tirs à l’aveugle en espérant avoir choisi la bonne trajectoire est assez courant.

Techniquement, l’ensemble tourne comme un charme et il n’y a pas de ralentissements majeurs à déplorer, malgré les environnements foisonnants et détaillés. Les décors ne sont pas figés et les arbres bougent au gré du vent. Le travail effectué sur les graphismes en pixel art et la direction artistique est un plaisir pour les yeux. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de la musique qui peut devenir très vite redondante. Autre élément à prendre en compte, le jeu n’est pas traduit en français. Il faudra se contenter de textes en anglais. Golf Story est donc une belle petite surprise, le jeu propose une aventure loufoque pour les joueurs solitaires qui s’étend plus ou moins sur une quinzaine d’heures, ce qui est très satisfaisant, et un mode VS lorsqu’on veut en découdre avec les amis. Une valeur sûre, peu chère, pour tout possesseur de Nintendo Switch… à moins de ne pas aimer le golf.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Switch
Editeur
  • Sidebar Games
Développeur
  • Sidebar Games
Genre
  • Sport - Aventure
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   jeudi 28 septembre 2017
   jeudi 28 septembre 2017
   vendredi 09 mars 2018

Site officiel
http://golfstorygame.com/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016