Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
Conclusion : Inazuma Eleven 3 reprend tout ce qui a fait la force de ses deux prédécesseurs, mais ne se foule absolument pas dans l’ajout de nouveautés. L’ambiance Coupe du Monde et le scénario apportent en revanche un intérêt indéniable, et pousseront le joueur à poursuivre l’aventure tout en recrutant de meilleurs alliés. Le charme de la série est bien présent, avec techniques impressionnantes, scènes d’animation de qualité et durée de vie plus que correcte, mais l’on espère plus d’innovation dans les prochains épisodes 3DS (et véritablement 3DS, eux).
Verdict !

Les +


  • La recette fonctionne toujours aussi bien
  • L’ambiance Copa del Mundo (vivement 2014 !)
  • Les scènes d’animation
  • Le doublage travaillé
  • La durée de vie
barre

Les -


  • Une série qui se repose sur ses lauriers
  • Sorti sur DS en 2010 au Japon
  • Les défis toujours sans grand intérêt
  • Parfois trop bavard
0 commentaire(s)
Inazuma Eleven 3 : Foudre Céleste
Par Tao, le 14 Oct 2013

Trois ans après sa sortie au Japon sur Nintendo DS, Inazuma Eleven 3 débarque enfin en France avec deux versions, et sur un autre support : la 3DS ! Quelle aventure Mark Evans et ses compagnons vont-ils vivre cette fois ? Le RPG footballistique de Level-5 parvient-il à apporter de la nouveauté aux précédents épisodes ? Les réponses sont dans ce test !

Une passe


Après avoir remporté le tournoi Football Frontier et repoussé une prétendue attaque extraterrestre grâce au football, il ne restait qu’une étape à franchir pour nos chers compagnons : devenir champions du monde ! Cela tombe plutôt bien, puisque ce troisième épisode place le joueur au cœur d’une compétition internationale, tout simplement baptisée Football Frontier International (FFI). L’équipe de Mark va donc devoir passer les qualifications océano-asiatiques, afin de décrocher son ticket pour l’archipel de Liocott, et affronter les meilleures équipes du monde. Bien entendu, d’autres événements viendront apporter une tout autre dimension à l’intrigue, notamment avec quelques retrouvailles inattendues…

Comme souvent avec la série, ce scénario est l’une des principales forces du jeu. La possibilité de rencontrer des joueurs des quatre coins du monde, et renforcer son équipe grâce à différentes nations, renforce encore plus l’intérêt (déjà important) du recrutement de nouveaux partenaires. Il s’agit en effet de bâtir la meilleure équipe du monde, et même s’il est perturbant de recruter un adversaire coréen pour renforcer les rangs de la sélection nipponne, la satisfaction procurée par l’obtention d’une formation en béton est bien là. Et puis, de façon plus générale, participer à un tournoi international a toujours quelque chose de fun…

Un crochet


Côté gameplay, les bases de la série sont bien là. Les matchs, dans lesquels on dirige les joueurs au stylet, se déroulent à onze contre onze, et permettent d'exploiter les attaques incroyables des protagonistes. Ces dernières, dont l'efficacité peut varier selon le type associé au joueur (un type aura l'avantage sur un autre, et inversement), se déclenchent contre des PT (points de technique) et sont de plus en plus impressionnantes au fil de l'aventure. Bien entendu, il est toujours possible d'augmenter les statistiques des personnages, en les faisant monter de niveau grâce à l'expérience accumulée. Carton jaune en revanche pour l'innovation, car même si ces mécanismes fonctionnent toujours fichtrement bien, tout comme le côté RPG évoqué précédemment, on peine réellement à trouver du neuf dans cette aventure, hormis l’arrivée des techniques spéciales mettant en scène toute l’équipe. Heureusement pour nous, le plaisir de jeu reste intact.

En dehors du gazon vert, le joueur retrouvera aussi les traditionnels défis, affrontements aléatoires survenant lors des déplacements dans la ville, l’archipel, etc. Il est ici question de challenges à quatre contre quatre, allant de la défense du but dans un temps imparti au simple fait de devoir marquer en premier. Tout comme dans Inazuma Eleven 2, leur manque de variété est clairement regrettable, et les rend plus embêtants qu’autre chose. Une légère touche de nouveauté est toutefois à remarquer, puisque certains adversaires vous proposeront leurs services directement à l’issue du défi. Des distributeurs de capsules font également leur apparition, permettant d’obtenir de nouveaux coéquipiers contre des jetons précédemment gagnés. Un peu étrange, et pas forcément excitant. On préférera ainsi utiliser le recrutement classique, grâce au système de relations ou aux matchs amicaux (d'ailleurs un peu plus corsés que ceux imposés par le scénario).

Et on a marqué !


Graphiquement, le soft reste joli, même s’il ne faut pas oublier que l’on a affaire à un jeu DS. Les scènes d’animation sont un vrai régal pour les yeux, et l’on reconnaît vraiment le coup de patte de Level-5. Les environnements sont aussi variés, notamment grâce aux différents quartiers de l’archipel Liocott, qui rendent hommage à la culture de chaque pays. Ainsi, même si l’on passe la majorité du temps sur cet archipel, les décors donnent tout de même l’impression de voyager dans les différentes nations participant au tournoi.

Au niveau des musiques, on retrouve les thèmes désormais classiques des épisodes précédents, mais aussi de nouveaux morceaux pour les accompagner. Le tout est plutôt appréciable à l’écoute, certaines compositions étant plus efficaces que d’autres. Le doublage français est encore une fois de qualité, avec pas mal de dialogues doublés, même hors cinématiques. Dialogues d’ailleurs parfois trop présents, où les personnages parviennent à brasser de l’air dans les règles de l’art….

La durée de vie, elle, reste très honorable, avec l’habituelle vingtaine d’heures pour terminer l’aventure, et bien plus pour effectuer la grande quantité de matchs amicaux, améliorer les stats de ses joueurs, et en recruter d’autres pour former une équipe de choc. Inutile en revanche d’investir dans les deux versions du jeu, les nuances étant minimes et sans intérêt capital.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Level-5
Genre
  • RPG - Sport
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   27 septembre 2013
   Non prévue
   Non prévue

Site officiel
http://www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-3DS/Inazuma-Eleven-3-Feu-Explosif-796144.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016