Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #84
Switch, Pokémon et indés : la Triforce
Accueil podcast Télécharger le podcast
Délirant, loufoque, étrange, hypnotisant : les qualificatifs manquent pour parler de Tomodachi Life. Nintendo nous surprend avec l’un de ses jeux les plus barrés à ce jour, mais aussi les plus addictifs pour peu qu’on y mette un peu d’énergie créatrice initialement. Si vous avez toujours rêvé de vous marier avec Britney Spears, de devenir le meilleur ami de Tony Parker ou de jouer au golf avec Tigger Woods, ce jeu est fait pour vous. Préparez-vous seulement à être surpris !
Verdict !

Les +


  • De la folie et de la surprise
  • Une simulation de vie plutôt autonome
  • De la variété
  • Possibilité de mêler vie privée et fantaisie
barre

Les -


  • Peut devenir répétitif à la longue
  • À jouer par petites doses
  • Graphismes sommaires
2 commentaire(s)
Tomodachi Life
Par Manmedaz, le 09 Jun 2014

Plusieurs années après son succès détonnant au Japon, Tomodachi Collection sort enfin hors de l’archipel sous le nom de Tomodachi Life. Qu’attendre de cet étrange et loufoque jeu de simulation de vie de Nintendo ?

Un peu de boulot


Parmi la ribambelle de suites et de softs sans vie et sans âme qui pullulent sur console actuellement, Nintendo a décidé d’enfin nous proposer Tomodachi Life. Sorte de cousin lointain d’Animal Crossing et des Sims, avec une sacrée dose de folie qui laisse un arrière-goût de Wario Ware (pas étonnant, puisque le jeu est développé par les mêmes créateurs, qui ont également réalisé Rhythm Paradise), cette simulation unique vous invite à récréer votre cercle familial, amical, vos collègues. Plus vous en créerez, et plus le jeu sera intéressant, puisque sont but est de laisser interagir ces personnes qui ne se sont probablement jamais rencontrées dans la « vraie vie », et de vivre avec elles des situations ubuesques. Libre à vous bien entendu d’ajouter une pointe de fantaisie en créant des personnages tels que le Joker, Miyamoto, Obama, Mickey, ce qui n’en rendra le jeu que plus intéressant et barré.

Afin de coller un minimum à la réalité, les personnages seront représentés sous forme de Mii. Vous aurez la possibilité de les créer directement dans le jeu, ou de les récupérer depuis votre Éditeur Mii – utile si vous avez déjà StreetPassé la personne en question. On pestera cependant devant l’impossibilité d’importer un Mii depuis la liste d’amis. Un éditeur de voix vous permettra de donner une voix unique au Mii en modifiant diverses variables telles que son ton, sa hauteur ou sa vitesse. En indiquant la vitesse de mouvements, la façon de parler, l’expressivité du visage, le tempérament et l’originalité de la personne, le caractère du double virtuel sera déterminé à l’aide d’un trait principal et d’un trait secondaire. De ceux-ci découlera la façon d’agir et de réagir du Mii de façon assez proche de la réalité, pour peu que vous arriviez à cerner un minimum les gens.

Et c’est parti !


Une fois quelques Mii créés, il est temps de s’attaquer au gros du jeu, à savoir la simulation. Ce genre de jeux est souvent assez contraignant, ce qui pousse les plus occupés à s’en éloigner. Tomodachi Life est, pour sa part, facile à concilier avec un emploi du temps chargé. Une grande partie du jeu se déroule automatiquement, et vous intervenez surtout sur des situations importantes. Par exemple, un Mii qui voudra devenir ami avec un autre vous en parlera et vous demandera si c’est une bonne idée, et quelle attitude avoir pour maximiser ses chances de succès. De même, après avoir passé un moment en couple, l’homme peut vous demander de l’aide pour demander la main de sa dulcinée, ce qui donnera lieu à un mini-jeu assez cocasse. Lorsque vous rendrez visite aux Mii dans leurs appartements, ceux-ci pourront vous demander de la nourriture, ou de nouveaux habits, mais ne pas s’en occuper pendant quelques jours ne créera aucune catastrophe, contrairement à Animal Crossing.

Tomodachi Life est donc un jeu complexe, mais simplifié et accessible, et surtout qui ne requiert pas d’attention régulière, sauf pour faire avancer et évoluer plus rapidement vos personnages. Vous pourrez influer sur leur moral via des cadeaux, vous pourrez, comme déjà dit, répondre à leurs fringales, et, s‘ils sont heureux, ils vous demanderont de jouer avec eux à des mini-jeux et vous offriront des objets si vous gagnez. Le reste du temps, les Mii vaqueront à leurs activités, soit en utilisant vos présents, soit en sortant au café, dans le parc d’attractions ou sur la plage.

Ainsi, de façon autonome, leurs relations évolueront. Untel et untel deviendront meilleurs amis, deux autres se disputeront et ne voudront plus se reparler tant qu’un troisième Mii ne sera pas intervenu pour les séparer. Certains de vos Mii seront fleurs bleues, tombant constamment amoureux – se faisant potentiellement constamment refouler. Dans un couple, l’un aura envie de faire plaisir à l’autre et d’organiser un voyage avec lui. Chaque nouvelle ouverture de la 3DS est une promesse de nouveaux moments de rire et d’étonnement. Même si on y passe quelques minutes dans la journée, on a régulièrement l’envie de vérifier si tout se déroule bien, avec l’espoir d’apercevoir un évènement spécial, d’espionner un nouveau rêve loufoque. Après un peu de temps, on débloquera la chaîne d’information, qui diffusera plusieurs fois par jour des reportages vraiment étranges et hilarants mettant en scène vos Mii – qui, par exemple, seront ici les témoins d’un vol de châtaignes qui se prennent pour Superman. Plus on avance dans le jeu, et plus il devient absurde, ce qui nous pousse encore plus à allumer régulièrement sa 3DS.

Un peu de contrôle


En dehors du côté autonome du jeu, vous pourrez quand même favoriser les rencontres. Chaque Mii a une jauge de niveau, qui se remplit lorsque vous l’aidez. À chaque nouveau niveau complété, vous pourrez au choix lui donner un objet, un nouvel intérieur de maison, lui apprendre à chanter un nouveau style de chanson, lui donner une phrase préférée, ou encore simplement lui donner de l’argent de poche.

Chaque Mii ne pourra posséder que 8 objets différents à la fois. Sachant que les Mii ayant des objets similaires auront tendance à jouer ensemble, vous pourrez forcer un peu le destin, l’air de rien. Cependant, rien n’est si simple. En effet, la possibilité pour deux Mii de devenir amis ou amants est également conditionnée par d’autres paramètres tels que la date d’anniversaire ou le caractère. Vous aurez accès à divers classements afin de comparer les Mii entre eux et de savoir lesquels sont les plus en formes, ou les plus choyés. De plus, le testeur de compatibilité vous donnera à la fois accès à un test d’affinité, mais aussi à une météo des affinités, sur une semaine, entre deux Mii. Bref, les plus machiavéliques pourront s’en donner à cœur joie pour influencer tout ce beau monde.

Outre répondre aux attentes des Mii et réagir à ce qu’ils font, Tomodachi Life vous propose d’être un peu plus proactif. L’activité la plus étonnante et amusante reste celle des concerts. Comme nous l’avons déjà dit, vous pouvez apprendre à vos Mii à chanter un type de chanson tel que le métal, les ballades, ou le rap. Une fois cela fait, vous pouvez faire chanter un Mii en solo, ou en groupe – pour peu que plusieurs personnages sachent chanter dans un même style. Pour chaque style, une chanson avec des paroles déjà écrites est proposée, mais rien ne vous empêche de la réécrire avec vos propres paroles. Vos Mii la chanteront ensuite avec entrain, donnant lieu à des performances mémorables et hilarantes, pour peu que vous preniez un peu de temps afin d’obtenir une chanson cohérente.

Quelques mini-jeux peuvent également être accessibles via les objets que les Mii vous donnent en récompense de votre aide, et que vous pouvez ensuite leur offrir. L’appareil photo RA, par exemple, vous permettra de prendre des photos en Réalité Augmentée de l’un de vos petits protégés. En leur donnant une balançoire, vous pourrez les balancer en remuant votre 3DS. D’autres objets vous permettront de les faire voyager, créer des habits, ou encore se teindre les cheveux.

À la découverte du monde


Tomodachi Life n’est pas un jeu multijoueur, mais le partage y joue tout de même un rôle. Tout d’abord, vous pouvez à tout moment prendre une capture d'écran d’un des deux écrans de la 3DS. Vous le retrouverez ensuite sur votre carte SD, et vous pourrez directement l’envoyer depuis le navigateur internet, via un raccourci dans le jeu. Ensuite, vous pourrez exporter et importer des personnages via les classiques QR Codes de Mii, et via une version améliorée qui contient, en plus du Mii, toutes ses caractéristiques. Enfin, l’accent est mis sur StreetPass et SpotPass. Ce premier vous permet de recevoir la visite de Mii venant d’autres îles, qui vous offriront des habits et coiffures spéciaux. Il vous permet également d’envoyer un enfant conçu sur votre île en vacances pour un temps indéfini, celui-ci passant de 3DS en 3DS et vous envoyant de temps en temps des cartes postales pour signaler comment se passent les choses, via SpotPass. SpotPass, pour sa part, vous permettra d’avoir accès à magasin spécial, dans lequel vous trouverez des habits que vous ne pourrez pas acheter autrement sur votre île, et qui ne sont disponibles que pour une courte période.

Vous l’aurez compris, Tomodachi Life est un jeu étrange et unique, surprenant. Difficile de ne pas le conseiller tant il est rafraîchissant, mais attention tout de même à l’acheter en connaissance de cause : pour profiter un maximum du jeu, il vous faudra un peu d’investissement et d’imagination pour créer suffisamment de Mii, si possible proche des gens que vous essayez de reproduire. Il vous faudra aussi un peu de patience, mais pour peu que vous ayez ces qualités, des moments inoubliables vous attendent !
Afficher / Masquer les commentaires
2 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le lundi 09 juin 2014 à 11:46

Merci pour ce test qui permet de cerner un peu mieux cet OVNI.
Il m'intrigue depuis le début, j'ai juste une crainte mais que tu sembles écarter: que le jeu soit trop passif (un peu en pilote automatique et pas grand chose à faire).
Sinon le coté délirant me plait bien
a dit le lundi 09 juin 2014 à 12:51

J'y joue depuis sa sortie, c'est vraiment une expérience spéciale. On est plus observateur que joueur, mais voir son petit monde évoluer dans une ambiance loufoque est vraiment sympathique. Et on a toujours envie d'y revenir pour voir ce qu'il s'y passe... ou pour se taper une barre de rire, ce qui arrive parfois dans des situations complètement débiles. mrgreen.gif


Edit: pour ceux qui veulent des Miis sans se fouler: http://www.miicharacters.com/

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Simulateur de vie - Inclassable
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   6 juin 2014
   6 juin 2014
   18 avril 2013

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016