Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
Wave Race: Blue Storm
Par Draco, le 3 Mai 2001




Un petit brin d'histoire:


Il y a quelques années de cela où la Nintendo 64 n'était encore qu'une enfant, la presse annonça l 'arrivée proche d'un jeu de Jet Ski. Rien de sensationnel si ce n'est que les premières images étaient d'une incroyable beauté a tel point que plusieurs personnes criaient à l'image de synthèse. Mais c'est le jour de sa sortie que tout le monde a été bluffé, sensation de vitesse ébouriffante, des vagues d'une réalité à couper le souffle d'un Bœuf australien et des effets de transparence hors du commun. C'est ce qui a fait de Wave race 64 un jeu mondialement connu et un jeu dont le fun n'est plus à remettre en doute. Le principal défaut de ce jeu était la courte durée de chaque course, peut être est-ce parce que nous étions tellement a fond dans le jeu que nous ne voyions pas le temps passer. Toujours est-il que ce jeu n'avait pas ou peu de problèmes ce qui en a fait un « Hit » et c'est sûrement cela que Nintendo essaye de refaire sur Gamecube et croyez moi c'est encore mieux que ce que tout le monde espérait. Alors le jeu sera-t-il un des nombreux killer'ap de la console ? Lisez les lignes suivantes pour en conclure avec nous.

L'histoire et le concept :


L'image “http://document.nintendo-difference.com/2100/imgs/02.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En fait nous ne pouvons pas dire que Wave Race : Blue Storm soit vraiment doté d'une histoire, ce dernier est plutôt doté d'un Concept, certes pas aussi révolutionnaire que Donkey Kong Racing, mais d'un fun ahurissant. Les premières vidéos nous laissent déjà prévoir que l'amusement sera mis en avant avec des sauts toujours plus spectaculaire, des figures variées et un nombre de personnages et de Jet Ski plutôt bon. Les personnages seront au nombre de 8 et c'est donc déjà pas mal comparé à la version N64 qui n'en offrait que 4, il y aura je pense un personnage caché ainsi que des jets à débloquer. Nous retrouverons donc avec plaisir les 4 individus qui étaient présent sur Wave Race ainsi que 4 nouveaux joueurs, bien que le terme nouveau n'est pas le plus approprié dans ce cas précis. Pourquoi me direz vous ? Tout simplement car les 4 nouveaux persos seront en fait ceux de 1080° Snowboarding (Pourquoi ? il devait sûrement avoir envie de ce recycler). La maniabilité n’est pas aussi simple que sur la version N64 (Nous y reviendrons dans le prochain chapitre), malgré les choix judicieux des emplacements des divers boutons et pads analogiques. Le pad jaune qui sert à régler les vues sera utilisé au mieux, le contraire serait surprenant de leur part. Le jeu sera doté d'un mode multi-joueurs qui nous permettra de s'éclater à 4 en même temps en écran splitté. Le mode « réseau » étant d'office rayé ce qui est pour certain une grosse déception, mais ce choix n'est pas totalement dénué de sens, puisque M.Yamaushi le big boss de Nintendo Japan avait déclaré quelques semaines plus tôt « je ne pense pas que les modes de jeu en réseaux soient vraiment indispensables, ceux ci s'adressant à une minorité de Hardcore gamers ». Si nous réfléchissons un tant soit peu nous remarquons rapidement que Yamaushi n'a pas totalement tord. Lors de cet E3 nous n'avions pu voir seulement que 3 circuits ce qui ne reflète en rien le jeu lors de sa sortie, puisque nous pouvons en comptrer bien plus. « Wave Race : Blue Storm » bénéficiera en plus de son réalisme de la licence " Kawasaki " ce qui est une bonne chose et qui comble un certain manque par rapport à la version 64.


A quatre, le fun est là mais les graphismes...

Maniabilité et bande son :


L'image “http://document.nintendo-difference.com/2100/imgs/06.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Oui, la maniabilité est le point faible du jeu, elle est Très mauvaise en mode 1 joueur, de ce coté la, nous ressentons vraiment que ça risque de gâcher énormément le jeu. Par contre en mode multi-joueur celle-ci devient tout d’un coup assez bonne. Comme dans Wave Race premier du nom nous aurons différente maniabilité pour les personnages. Certains seront maniables mais lents, d'autres peu maniable mais rapide ou encore « standard » pour les plus novices. Le choix des boutons se prêtera remarquablement bien a l'action avec le bouton "A " pour accélérer, le bouton "L " et " R " pour tourner plus violemment bref le choix de ceux-ci ressemble à s'y méprendre à la version N64. Le pad des vues sera présent pour une meilleure exploitation des décors et une meilleure maniabilité. La bande son devrait, elle, est munie de chansons entraînantes et bien trouvées. Les bruitages eux sont assez remarquables et les bruits des moteurs ne ressemblent pas à ceux d'une tondeuse a gazon rouillée. Nous reconnaissons très distinctement chaque bruit, comme celui du jet retombant lourdement sur une vague houleuse ou encore le bruit d'un moteur en train de caler. Ce jeu se veut donc beaucoup plus que son grand frère est beaucoup plus réaliste, sans pour autant enlever cette petite touche arcade que nous ressentons sans vraiment la définir. Vous aurez compris les différents bruitages que nous pourrons entendre seront de toute beautés et approcheront la perfections, approcher je dis bien, puisque aucun jeu ne pourra jamais être parfait (quoique zelda et eternal arcadia, ce dernier étant sur dreamcast et ce révèle parfait….).

Graphisme et Nintendo ne font qu'un :


C'est en effet la chose la plus remarquable que nous ayons déjà pu voir sur Wave Race 64. Le moteur graphique que les développeurs ont pris n'est autre que celui sur 64 mais en amélioré. D'ailleurs celui-ci propose des couleurs et des effets tout bonnement ahurissants et nous a cloué dans notre fauteuil aux vues des dernières vidéos. Nous pouvons admirer avec plaisir la houle des vagues s'écrasant contre les rochers, le jet-ski retombant lourdement éclaboussant tous les alentours. Nous pouvons aussi voir des décors fouillés et recherchés et une envie de s'arrêter toutes les minutes pour regarder les décors, nous prend tout a coup. Le reflet de votre personne dans l'eau et celui de votre engin sont eux aussi très réaliste et donne l'impression qu'une interaction avec le jeu est possible. La modélisation des personnages est réussie et nous avons affaire a de vrais humains avec de vraies mains et un visage propre à chaque personnage. La motion capture aurait-elle frappée ? Sans doute, car c'est en effet l'impression que nous avons lorsque nous voyons que notre personnage exécuter avec réalisme les figures (les figures ne sont pas facile a réaliser a cause de la maniabilité plutôt houleuse, c’est le mot qui convient) ou lorsqu'ils mettent leurs pieds en arrière pour stabiliser leurs engins. Les jets-ski eux aussi sont visuellement remarquables et la licence Kawasaki rajoute dans le réalisme et perfectionne le soft. Les engins seront donc criant de réalisme et vous acheter ceux-ci dans la vie courante deviendra vite éphémère. (non, non, on déconne là) Bref vous l'aurez compris ce jeu a non seulement d'excellent graphismes mais en plus de cela il va encore plus loin dans le réalisme.


L'image “http://document.nintendo-difference.com/2100/imgs/07.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Conclusion :


Doté d'un son fabuleux et de graphismes hors du commun « Wave Race : Blue Storm » éblouit et en met plein les yeux. Le réalisme frôle la perfection et regarder les différents décors devient un vrai plaisir. Les vagues sont elle aussi réalisées avec le plus grand soin et faire des sauts avec son Jet en ravira plus d'un. Les effets de transparence atteignent un niveau jamais vu et nous donnent presque envie d'enfiler un maillot et de plonger dans notre écran tout en espérant le traverser de façon « magique » (gare aux bosses). Mais une mauvaise maniabilité vient perturber quelque peu le plaisir du joueur, c'est malheureusement le Gros point négatif du jeu. Les différents bruits de moteurs sont parfaitement reproduits et entendre le doux bruit des vagues s'écrasants contre un rocher devient un plaisir pour les oreilles. Niveau fun le jeu est là aussi de taille mais obstrué par la maniabilité (on se répète mais c’est pour votre bien). La durée de vie tient elle aussi la route. En mélangeant le tout on risque bien évidemment d’obtenir un titre au rang de ?… Killer'ap. Vous allez me dire que ça en fait beaucoup, moi je vous répondrais "ça ne fait que commencer".
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo Software Technology
Genre
  • Course
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   3 mai 2002
   18 novembre 2001
   14 septembre 2001

Site officiel
http://ms.nintendo-europe.com/microsite/waverace/frFR/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016